EURONAV 9.120 € (+1.33 %)     RECTICEL 7.610 € (+1.74 %)     ACKERMANS V.HAAREN 123.800 € (+0.08 %)     KBC ANCORA 30.260 € (+0.80 %)     ACACIA PHARMA 3.140 € (+5.02 %)     ELIA GROUP 103.600 € (-1.89 %)     AB INBEV 42.785 € (+2.09 %)     AGEAS 32.440 € (+5.77 %)     GIMV 53.300 € (-1.30 %)     SOFINA 240.500 € (-2.24 %)     WDP 23.590 € (-0.49 %)     BARCO 157.500 € (+0.70 %)     TESSENDERLO 26.600 € (+2.31 %)     COLRUYT 55.060 € (+1.25 %)     SOLVAY 68.820 € (+0.50 %)     GBL 73.220 € (+0.69 %)     TELENET GROUP 37.380 € (+1.41 %)     KBC 47.190 € (+0.25 %)     PROXIMUS 19.070 € (+1.46 %)     AEDIFICA 96.200 € (+0.10 %)     ARGENX SE 200.400 € (+4.65 %)     KINEPOLIS GROUP 37.150 € (0.00 %)     UMICORE 40.160 € (+0.80 %)     MONTEA C.V.A. 85.000 € (+0.95 %)     CELYAD 11.620 € (+15.05 %)     D'IETEREN 53.800 € (-0.19 %)     BIOCARTIS 4.950 € (+0.81 %)     UCB 89.600 € (-0.44 %)     FAGRON 21.520 € (+0.09 %)     IMMOBEL 65.600 € (+0.61 %)     ORANGE BELGIUM 15.380 € (+4.77 %)     MITHRA 22.800 € (-3.18 %)     GREENYARD 5.190 € (+1.17 %)     SIPEF 44.350 € (+2.07 %)     CRESCENT 0.040 € (+2.81 %)     VIOHALCO 2.410 € (+3.66 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 14.700 € (+4.26 %)     ONTEX GROUP 14.040 € (-1.27 %)     BPOST 5.890 € (-0.34 %)     HAMON 1.780 € (+2.30 %)     BEFIMMO 37.400 € (+0.27 %)     MELEXIS 59.950 € (+1.52 %)     BEKAERT 19.170 € (-0.47 %)     JENSEN-GROUP 22.700 € (+2.71 %)     INTERVEST OFF-WARE 21.950 € (+0.46 %)     WERELDHAVE BELGIUM 48.400 € (+0.41 %)     COFINIMMO 121.200 € (-0.98 %)     ECONOCOM GROUP 2.000 € (+1.01 %)     AGFA-GEVAERT 3.630 € (+0.55 %)     BREDERODE 73.900 € (+0.82 %)     CARE PROPERTY INV. 27.400 € (-1.08 %)     VOLKSWAGEN 143.100 € (+0.28 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 4.820 € (+3.43 %)     FLUXYS BELGIUM D 28.000 € (+1.45 %)     RETAIL ESTATES 57.700 € (-2.37 %)     LOTUS BAKERIES 2 800.000 € (+0.72 %)     IBA 7.750 € (+0.78 %)     VGP 117.000 € (0.00 %)     TINC 13.100 € (+0.38 %)     ASCENCIO 47.500 € (+2.15 %)  
   ACCELL GROUP 22.150 € (+1.37 %)     ADYEN 1 156.500 € (-2.24 %)     BASIC-FIT 22.750 € (-0.22 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 50.520 € (+5.91 %)     AMUNDI 67.350 € (+0.60 %)     POSTNL 1.360 € (+1.68 %)     UNILEVER 46.590 € (+0.22 %)     AIRBUS 58.000 € (+2.29 %)     RENAULT 20.820 € (+3.04 %)     PUBLICIS GROUPE SA 26.700 € (+4.62 %)     S.E.B. 122.400 € (-0.81 %)     LVMH 376.750 € (+0.47 %)     EUROCOMMERCIAL 11.640 € (+1.93 %)     ADUX 1.300 € (+0.78 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 14.432 € (+1.76 %)     GENOMIC VISION 0.460 € (-8.91 %)     AKZO NOBEL 74.180 € (+0.79 %)     SAFRAN 86.040 € (+0.21 %)     CGG 1.001 € (+3.47 %)     TECHNIPFMC 6.732 € (+2.68 %)     PHARMING GROUP 1.335 € (+0.19 %)     GENFIT 4.772 € (-0.42 %)     SOLOCAL GROUP 0.148 € (+9.56 %)     KERING 472.000 € (+0.51 %)     ARCELORMITTAL SA 8.840 € (+2.73 %)     ELIOR GROUP 5.765 € (+4.25 %)     BE SEMICONDUCTOR 34.260 € (-0.17 %)     EURAZEO 43.880 € (+0.18 %)     TOTAL 33.985 € (+1.07 %)     ING GROEP N.V. 5.869 € (+1.09 %)     CARREFOUR 13.705 € (+0.37 %)     EIFFAGE 82.760 € (+0.93 %)     ABN AMRO BANK N.V. 7.502 € (+4.05 %)     AGRIPOWER 10.500 € (-0.38 %)     PEUGEOT 13.215 € (+3.20 %)     BNP PARIBAS ACT.A 32.855 € (+1.86 %)     FAURECIA 35.900 € (+3.58 %)     PERSHING 24.550 € (+5.82 %)     PLAST.VAL LOIRE 3.840 € (+1.86 %)     JDE PEET'S 36.840 € (+2.79 %)     GROUPE GUILLIN 18.940 € (+3.27 %)     AXA 16.628 € (+1.51 %)     WERELDHAVE 8.040 € (+5.58 %)     ENERTIME 1.210 € (+2.11 %)     SOCIETE GENERALE 13.614 € (+2.89 %)     METROPOLE TV 10.460 € (+0.19 %)     HEINEKEN 82.640 € (+0.19 %)     CELLECTIS 16.380 € (-0.73 %)     MINT 4.940 € (+6.24 %)     PROSUS 75.480 € (+1.18 %)     EUTELSAT COMMUNIC. 9.312 € (+3.93 %)     VEOLIA ENVIRON. 19.920 € (+1.19 %)     SANOFI 88.600 € (+1.22 %)     SBM OFFSHORE 12.590 € (+2.44 %)     AIR LIQUIDE 121.700 € (-0.33 %)     KLEPIERRE 17.560 € (+3.05 %)     NOVACYT 3.700 € (+5.11 %)     VERALLIA 26.400 € (+6.45 %)     NANOBIOTIX 8.030 € (+1.01 %)     AVANTIUM 5.740 € (+8.30 %)  

L'Allemagne devra relever l'âge de départ à la retraite (Bundesbank)

21/10/2019 14:53
L'âge de départ à la retraite des salariés allemands devra à moyen terme être porté à 69 ans face au déclin du nombre d'actifs, préconise la Bundesbank lundi, s'attirant des critiques du monde politique.
Le déclin démographique attendu au sein de la première économie européenne va soumettre le système de retraite par répartition "à une pression considérable à l'avenir, en particulier à partir du milieu des années 2020", écrit la Banque centrale allemande dans son bulletin mensuel.
Aussi, pour pérenniser la situation des caisses publiques, "l'âge de la retraite" constitue "un des leviers importants pour de futures réformes", poursuit le document.
La dernière réforme datant de 2012 a consisté à relever progressivement l'âge légal pour partir en retraite de 65 à 67 ans d'ici le début de la décennie 2030.
Mais cela ne suffira pas compte tenu des bataillons de baby-boomers qui prendront leur retraite à partir du milieu des années 2020, pendant que l'espérance de vie en Allemagne progresse toujours.
Selon les calculs de la Banque fédérale, les actifs nés en 2001 pourraient bénéficier d'une retraite à taux plein à compter de mai 2070, à l'âge de 69 ans et quatre mois.
Les premières réactions politiques lundi ont été négatives. "Fixer un âge de la retraite plus élevé est la mauvaise piste", estime la députée Katja Mast, vice-présidente du groupe parlementaire social-démocrate (SPD), le parti allié aux conservateurs dans le gouvernement de coalition d'Angela Merkel, citée par le Handelsblatt.
"Nous avons besoin d'une stratégie pour travailler plus sainement plus longtemps, et pas d'une retraite pour tous à 69 ans", juge de son côté Markus Kurth, député des Verts, cité par l'agence DPA.
Il faudrait plutôt "élargir la base de calcul des retraites", assure quant à lui Dietmar Bartsch, chef du parti de gauche Die Linke au Bundestag. Il remet en question l'utilité de régimes de retraites spécifiques pour les fonctionnaires, travailleurs indépendants et personnels du monde politique.
Le sujet est sensible en Allemagne où beaucoup de ménages voient leur argent, placé dans une retraite privée, fructifier très lentement en raison des taux d'intérêt ramenés au plus bas.
Le gouvernement Merkel devrait recevoir un rapport d'une commission ad hoc sur les retraites courant 2020, mais il y a peu de chances que les choses ne bougent avant les élections prévues en 2021.
Pour l'heure, les partis au pouvoir veulent stabiliser jusqu'en 2025 le rapport entre la pension versée et le salaire moyen, déjà peu élevé à 48%, et le taux de cotisation à 20%.
En France, la discussion se poursuit sur la réforme des retraites mais beaucoup de points restent en suspens. Dans son rapport dévoilé en juillet, le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye avait proposé un "âge du taux plein" à 64 ans.

(© 2019 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info